Philae,

Temple d'Isis

 

+

+

Le temple Philae

L’Égypte, dans laquelle, on a construit de nouvelles villes, faisait partie de la prospérité de l'empire romain et elle devient très riche. Une des plus célèbres constructions en Égypte à l'époque romaine (par le gouverneur romain Trajan) est la chambre de pharaon ou le kiosque de 'Trajan ' qui se  trouve aujourd'hui sur l'île de Philae, où un grand nombre de temples

ont été construit.

Le plus ancien de ces temples date du règne du roi Thoutmosis III (1490-1436 avant J.C). Dans le IVe siècle avant J.-C, le roi Nectanebo Lenf (378-341 avant J.C) a construit un grand temple également. Enfin, Ptolémée  (III e siècle avant J.C) a construit aussi son grand temple (la célèbre "chambre du pharaon")

Un grand nombre de statues des rois de l’Égypte antique ornent  l'île de Philae. Les premières ruines sur l'île de Philae renvoient à l'ère du roi Tahraqa (la vingt-cinquième famille).

 

Le Temple d'Isis est le grand de l'Ile (un quart de sa surface) 

Se trouvent également le cabinet de "Nkhtnbo I" (la trentième famille), deux rangées de colonnes qui remontent de l'époque romaine, le temple d'Orisnovis Gréco-romain, le temple de Mandoles (de l'époque romaine), le temple d'Imhotep (de l'époque ptolémaïque) et parmi les petits temples qui entourent les grands temples, celui d'Hathor (période ptolémaïque) et le cabinet Trajan.

 

Depuis l'achèvement de la construction de premier barrage d'Assouan en 1902, l'eau du Nil entoure l'île de Philae : Elle est le témoin des méthodes  successives d'architecture (pharaonique - hellénistique -romaine)

NAKHTITO qui était l'un des rois égyptiens, a construit un temple sur l'île de Philae dans la première moitié du IVe siècle avant J.-C.

Plus tard vinrent les Ptolémées, dirigeant le pays pendant 300 ans, ils embrassaient le culte d'Isis, et ont ajouté leurs tombeaux.

Avec la construction du Haut-Barrage dans les années 60, Philaé se retrouve entre le nouveau barrage et l'ancien barrage: Cela condamnait radicalement les Temples a être partiellement submergés, tout au long de l'année. De plus le tirage quotidien de l'eau pour actionner les turbines génératrices d'électricité signifiait la présence de vaguelettes continuelles à près de 3 mètres du niveau de l'eau qui aurait conduit à la destruction progressive des pierres.

Face à cette urgence, "la campagne de Nubie" de la communauté internationale permis de rehausser les monuments  en les transférant à proximité sur l'île d'Agilka pour les sauver des eaux.

Le processus a commencé en 1972: Des navires ont installé 3000 plaques d'acier verticales dans le fond du Nil pour former un barrage temporaire; Puis cette sauvegarde a duré deux ans.