HISTORIQUE  du DEPLACEMENT des TEMPLES DE NUBIE

Au fil du Séjour, nous naviguerons sur le Lac, au dessus des anciens sites recouverts par l'eau (les points noirs de la carte °) et visiterons les Temples sauvegardés et regroupés, les points rouges ° qui constitueront des étapes de randonnées.

 

 

Les temples de l'île de Kalabsha (toute proche du Port du Haut-Barrage) vous feront dès le départ entrer dans cette dimension pharaonique du séjour, cette présence concrète, qui ouvre l'imaginaire, d'une fabuleuse civilisation en filiation directe via la Grèce antique et Rome de notre propre civilisation.

Quand Gamal Abdel NASSER décide (vers 1954) de l'énorme construction du Haut Barrage ,

cela signifie qu'une grande partie de la Nubie sera recouverte progressivement par les Eaux.

 

L'Unesco s'en émeut et

lance des grandes

campagnes internationales

pour sauver certains sites

historiques, principalement

une quinzaine de Temples

de l'ancienne Egypte:

 

là aussi des chantiers pharaoniques

 

Seule la Forteresse de Kasr Ibrim, post pharaonique, n'a pas été déplacée: En partie recouverte, on peut visiter la partie haute qui affleure au dessus des Eaux et nous témoigne que la Nubie a été habitée longtemps, de la période des premiers Chrétiens jusqu'au dernier siècle.