L'Obélisque inachevée

Du plus loin des âges, jusqu'à aujourd'hui, La Nubie,  désertique à ce jour, est réputée pour la qualité de ses roches, et la beauté de ses granits: on ne compte plus le nombre des Temples, Sculptures, sarcophages, obélisques, colonnes ...dont la pierre s'est formée dans les sous-sols de la Nubie !

Dans un film sur Camille Claudel, un enfant la voit acheminer péniblement un gros bloc de roche dans son atelier, l'entend marteler jour et nuit, et découvre un matin le personnage si expressif, sculpté ! L'enfant lui demande alors "comment savais-tu qu'il était caché là ?"

Les anciens égyptiens, comment savaient-ils qu'une Obélisque de 42 mètres se "cachait " au cœur de la roche ?  car ils n'extrayaient pas ces géantes de la surface ! le meilleur du Granit, comme on le voit dans ce site au cœur de la ville, pouvait être à 10-15 m à l'intérieur ! C'est tout l'art de sentir, d'écouter la pierre, d'en comprendre l'histoire et les failles que les carriéristes devaient exercer, pour éviter ce qui s'est produit à Assouan:  découvrir une fragilité dans le granit et en abandonner l'ouvrage !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette visite est édifiante, pour comprendre que de telle pièce ( près de 1200 tonnes), était taillée à même la roche, dans la carrière même, puis déplacée, chargée sur des embarcations sur le Nil pour rejoindre le site prévu, ....la vallée des Rois, Abydos, ou Héliopolis  (au Caire actuel ! )... des centaines de  kilomètres  !       .... et il y avait toujours de nombreux défis à résoudre pour ne pas perdre le fruit de tant d'heures de travail: les recherches archéologiques montrent que la roche était usée par frottements avec une pierre plus dure, afin de creuser et détourer peu à peu l'Obélisque  .... efforts  pharaoniques "énormissimes" à nos yeux contemporains !